Les offrandes de noix de coco sur une nième statue

Déc 20, 2019 | Asie, Journal, Sri Lanka | 0 commentaires

Facebook
Twitter
LinkedIn

JOURNAL #2 : Pack up and let’s go !

tj-travels

Écrit par Juliette

Et puis, tout à coup, emballer une partie de nos vies dans quelques cartons, vider notre armoire, notre frigo, remettre les clés de notre appartement à un parfait inconnu. La suite logique : partir au bout du monde. 

Le 17 décembre qui résonne comme un aller simple pour un autre demain. 

 

travels-plage-ocean-reunion
C’est depuis les fauteuils de la porte d’embarquement 53 que j’écris ces mots (ceux du début au moins). Je regarde les avions sur la piste, et je crois que ni Tom ni moi ne réalisons pour le moment à quel point notre vie a désormais changée.

Dans quelques (dizaines) d’heure nous serons dans une guesthouse au beau milieu de la jungle Sri Lankaise. Je regarde Tom assis en face moi, il fronce les sourcils, concentré sur ce qu’il est en train de faire.

Hier après-midi nous avons remis les clés de notre appartement à un inconnu, en croisant fort les doigts pour qu’il ne décide pas de revendre toutes nos affaires. Puis, nous avons filé, direction notre nouvelle vie.

Je me souviens encore de ce mercredi soir d’octobre où en sortant du bureau après une journée carrément nulle, j’ai pris mon vélo et dit à Siri d’appeler Tom Perrau. J’ai prononcé ces mots : “Et sinon, le PVT en Nouvelle-Zélande, tu en penses quoi ?”, et puis tous les points qui se relient. Les étoiles qui s’alignent dans nos têtes et dans nos yeux.

Non, nous ne rentrerons pas du Sri Lanka et oui nous partirons directement en Nouvelle-Zélande, oui, nous serons désormais nos propres patrons, oui nous serons ce qu’on appelle des Digital nomads. Et oui, on en est capables

Notre objectif ? Vivre plus simplement. Se nourrir de nouvelles choses. Respirer. Mais aussi, se jeter dans le grand bain. Se laisser un an et voir. Se laisser un an pour construire notre business et voyager autour du monde. Faire d’un truc dont on parlait souvent pour déconner une réalité. 

Il y a quelques semaines, je me suis rendue compte que depuis quelques années je commence toujours janvier par une tradition complètement inconsciente, créer une playlist Spotify où je mettrais tous mes coups de coeur musicaux des 12 mois à venir. Je lui donne un nom directement sorti de mon imagination, un truc qui sonne bien. Celle de cette année est nommée “ ‘19, MAKE IT COUNT”. Sans le vouloir, j’ai donné le ton à 2019. Cette année, nous repousserons les limites de notre zone de confort.  Et c’est que nous avons fait. Chaque mois un peu plus. Jusqu’à carrément plaquer notre quotidien. 

Janvier a démarré sur les chapeaux de roues avec le concert de Lomepal, en mars nous avons déménagé, en avril nous avons fait nos premiers tatouages, en mai nous avons découvert la Croatie… Septembre a changé la donne avec notre départ en Thaïlande, nous ne voulions plus rentrer. Un mois après, nous avons décidé de partir. Si ça, ce n’est pas sortir de sa zone de confort ! Décembre… entre la fin du CDI, la création de nos statuts d’autoentrepreneur, le PACS et le départ au bout du monde. Je vous écris ces dernières lignes depuis la jungle Sri Lankaise et j’ai sacrément l’impression d’être en dehors de cette fameuse zone de confort. 

Travels-Tom
travels-glace

Il y a quelques semaines, je me suis rendue compte que depuis quelques années je commence toujours janvier par une tradition complètement inconsciente, créer une playlist Spotify où je mettrais tous mes coups de coeur musicaux des 12 mois à venir. Je lui donne un nom directement sorti de mon imagination, un truc qui sonne bien. Celle de cette année est nommée “ ‘19, MAKE IT COUNT”. Sans le vouloir, j’ai donné le ton à 2019. Cette année, nous repousserons les limites de notre zone de confort.  Et c’est que nous avons fait. Chaque mois un peu plus. Jusqu’à carrément plaquer notre quotidien. 

Janvier a démarré sur les chapeaux de roues avec le concert de Lomepal, en mars nous avons déménagé, en avril nous avons fait nos premiers tatouages, en mai nous avons découvert la Croatie… Septembre a changé la donne avec notre départ en Thaïlande, nous ne voulions plus rentrer. Un mois après, nous avons décidé de partir. Si ça, ce n’est pas sortir de sa zone de confort ! Décembre… entre la fin du CDI, la création de nos statuts d’autoentrepreneur, le PACS et le départ au bout du monde. Je vous écris ces dernières lignes depuis la jungle Sri Lankaise et j’ai sacrément l’impression d’être en dehors de cette fameuse zone de confort. 

🎢 ✈️    PARTAGER CET ARTICLE

PARTAGER CET ARTICLE🎢 ✈️

Facebook
Twitter
LinkedIn

Facebook
Twitter
LinkedIn

Lire aussi

Un autre ?

JOURNAL #10 : Quarantaine tropicale

De cette semaine, c’est sans doute le brouillard que l’on retiendra. S’il fallait faire un résumé exacte des derniers jours, nous ne saurions pas vraiment quoi dire. Il y a une semaine nous étions à Bangkok. C’était à la fois hier et à...

lire plus

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la newsletter Travels !

Vous n'êtes qu'à un clic de ne plus jamais rater nos futurs articles ! Promis, on ne vous enverra pas des milliers de message, on déteste le spam tout autant que vous ;)

Vous vous êtes bien inscrit, plus qu'à attendre d'avoir de nos nouvelles !