Les offrandes de noix de coco sur une nième statue
Facebook
Twitter
LinkedIn

JOURNAL #4 : from Piha, with love

tj-travels

Écrit par Travels.

Un peu plus d’une semaine au bout du monde (déjà). La vie qui s’installe, la route à traverser et se retrouver sur la plage. Les matins au travail d’ici, les après-midi à travailler pour le Studio. Et puis, la vue sur la mer. 

Voici quelques mots écrits à 4 mains ou presque.

From Piha, with Love. 

travels-plage-ocean-reunion
travels-plage-ocean-reunion

Tom – Radio Lofi en lecture – check, regard par la fenêtre pour trouver l’inspiration – check, position plutôt inconfortable sur une chaise – check. Toutes les conditions sont réunies pour que je puisse vous écrire ces lignes.
Vous l’aurez peut-être remarquémais c’est plutôt rare. Un peu comme les conditions météo pour le surf, tiens. Il semblerait que la Nouvelle-Zélande à cette période de l’année (janvier) ne soit pas la meilleure pour le vent, qui depuis notre arrivée souffle très fort, et bien sûr dans la mauvaise direction – pour les vagues.

 

Notre séjour ici débute à Auckland, dans une auberge de jeunesse ma foi assez cool, malgré les autres résidents parfois un peu incivilisés. Notre planning type ? Le matin, Juliette m’emmène me balader dans les petits spots qu’elle connaît déjà. L’après-midi, on travaille l’un en face de l’autre sur un bureau pas vraiment adapté, on se croirait presque en open space. Le soir, on mange dans la cuisine commune.

 

Après quelques jours, direction Piha Beach, à bord d’une voiture de loc’ DORÉE, récupérée à l’aéroport le dernier jour. La transition vers la conduite à gauche se fait assez bien et sans trop d’accrocs, merci la boîte automatique, malgré la route sinueuse qui me rappelle étrangement celle pour monter au cirque de Cilaos.

 

Nous voilà donc à Piha Beach, un environnement assez dépaysant par rapport à notre appart’-nid de Rennes, comme aime bien le surnommer Juliette. Une plage au sable foncé qui me rappelle celle de mon enfance à l’Étang-Salé (ça commence à faire beaucoup de ressemblances avec la Réunion tiens), un énorme rocher qui monte la garde un océan tumultueux et toujours ce vent inébranlable. Plutôt sympathique dans l’ensemble.

 

La Nouvelle-Zélande le Changement, avec un grand C. Un changement de quotidien, un changement d’environnement, un changement de langue, un changement d’activité, un changement de côté de la route, mais surtout un changement d’habitudes : bonnes et mauvaises – adieu la clope, impossible de la faire rentrer dans notre budget si un paquet vaut presque 20 balles ici.

Travels-Tom
Travels-Tom

Juliette – Je vous écris lovée dans un énorme fauteuil en velours vert, d’ici on peut voir le soir qui se couche sur la mer. Je vous écris depuis l’un de mes endroits préférés au monde, Piha Beach. 

Notre vie parenthèse ici, de l’autre coté de la terre, a commencé il y a tout juste une semaine. J’ai retrouvé avec le même plaisir la volcanique Auckland. Retrouvé les donuts incroyables de chez Little & Friday exactement comme ils étaient dans mon souvenir, retrouvé K’road, le haut de Queen Street qui monte toujours autant, l’immensité d’Auckland Domain. 

Et puis, ce matin, récupérer notre maison (dorée) sur roue. On a pris la route de la mer. Au bout de quelques kilomètres, j’ai reconnu de la route qui mène vers ce qui semble être le bout du monde. Nos premiers pas dans le sable noir, le vent si fort, les vagues déchainées. Nos premières journées de travail. La vie à la plage. La vie sans chaussures. 

Il y a quatre ans, quand je suis venue ici pour la première fois, je me souviens de la plénitude que j’ai ressentie. Je me souviens du vent qui transporte le sable. De mes orteils dans le sable noir. De la vue depuis le haut de la colline. C’est drôle, je ne pensais pas que je reviendrais ici un jour. Et pourtant, lorsque nous avons pris la direction de Piha ce matin, la même sensation qu’il y a quatre ans était là. Le calme, l’apaisement.

→ Pour nous suivre en presque direct : Travelmap

 

🎢 ✈️    PARTAGER CET ARTICLE

PARTAGER CET ARTICLE🎢 ✈️
Facebook
Twitter
LinkedIn
Facebook
Twitter
LinkedIn
Lire aussi
Un autre ?

JOURNAL #10 : Quarantaine tropicale

De cette semaine, c’est sans doute le brouillard que l’on retiendra. S’il fallait faire un résumé exacte des derniers jours, nous ne saurions pas vraiment quoi dire. Il y a une semaine nous étions à Bangkok. C’était à la fois hier et à...

lire plus

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la newsletter Travels !

Vous n'êtes qu'à un clic de ne plus jamais rater nos futurs articles ! Promis, on ne vous enverra pas des milliers de message, on déteste le spam tout autant que vous ;)

Vous vous êtes bien inscrit, plus qu'à attendre d'avoir de nos nouvelles !